Pourquoi le renne Rudolphe a-t-il le nez rouge ?

En 1993, l'auteur Jean-Claude Baudot avait émis une hypothèse intéressante dans son ouvrage Le Père Noël par le Père Noël. La coloration rouge du nez des rennes viendrait peut-être d'une modification du régime alimentaire des animaux durant l'hiver. La neige recouvrant les vastes étendues de lichen de Scandinavie (alimentation de base des troupeaux), les rennes se rabattraient sur une espèce de champignons rouges et blancs aux forts pouvoirs hallucinogènes.
Mais nous entrevoyons toutefois aujourd'hui d'autres explications.

Une équipe de chercheurs s'est sérieusement penchée sur la question en 2012 et a notamment étudié les différences morphologiques entre le nez de l'Homme et celui des rennes, ainsi que leur système de microcirculation nasale.

Ces recherches scientifiques, réalisées dans le laboratoire universitaire de biologie marine et arctique à Tromsø en Norvège (près du Pôle Nord) et à Amsterdam aux Pays-Bas, ont ensuite fait l'objet d'un article dans le prestigieux British Medicine Journal.

Cinq volontaires humains en bonne santé se sont prêtés aux expériences ainsi qu'un patient humain atteint de polypose nasale (une maladie inflammatoire chronique affectant les sinus du visage et se traduisant par une congestion des muqueuses nasales) et deux rennes adultes.



Les chercheurs ont notamment filmé les rennes sur un tapis de course à l'aide de caméras infrarouges. Des zones rouges vives ont mis en évidence la chaleur dégagée au niveau du museau des animaux.

Les recherches au microscope numérique ont démontré quant à elles que les museaux des rennes disposent d'un impressionnant réseaux de vaisseaux capillaires (ses vaisseaux sanguins sont particulièrement fins, leur diamètre correspond à celui d'un cheveu, d'où leur nom). La microcirculation nasale des rennes a une densité vasculaire de 25% supérieure à celle de l'Homme ; elle fournit de l'oxygène aux cellules nasales, oxygène transporté par une riche concentration de globules rouges qui donnent sa couleur rouge au sang et au nez des rennes.

Ces vaisseaux permettent aux animaux de mieux réguler la température de leur corps et de leur cerveau, notamment en hiver, à les protéger contre le gel et à supporter les températures extrêmes, notamment pendant la nuit de Noël et durant les vols en traîneau.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces troublants et étonnants animaux, je vous invite à lire également deux articles passionnants sur le site de la revue Science & Avenir :
- Pourquoi les yeux marrons des rennes deviennent bleus en hiver
- Pourquoi les rennes ne suivent pas un rythme circadien en hiver (rythme circadien : processus biologiques qui ont une oscillation de 24 heures)

On comprend mieux pourquoi le Père Noël a choisi les rennes pour guider son traîneau, ces animaux sont plein de surprises et de mystères!

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Commentaire(s):

Guana55 samedi, 11 octobre, 2014  

Merci pour cet article très intéressant :)

Isa Noel Joyeux samedi, 11 octobre, 2014  

Hello Guana, merci de ta visite !

Jerrica10,  samedi, 11 octobre, 2014  

Excellent ! J'aime essentiellement cette remarque : "Ces vaisseaux permettent aux animaux de mieux réguler la température de leur corps et de leur cerveau, notamment en hiver, à les protéger contre le gel et à supporter les températures extrêmes, notamment pendant la nuit de Noël et durant les vols en traîneau."
Merci pour cet éclairage nouveau Isa.

roden164,  samedi, 11 octobre, 2014  

Bravo pour cet article ! Je suis bien content que les humains aient un nez différent du renne, on aurait l'air malin. Ceci étant, on ne sait toujours pas pourquoi Rudolphe a le nez plus rouge que les autres... Une plus grande vascularisation et un plus grand appétit pour les champignons rouges ?

Isa Noel Joyeux dimanche, 12 octobre, 2014  

Hello Jerrica, oui, il fait déjà bien froid au Pôle Nord, mais dès qu'on monte un peu au dessus des nuages (tout ceux qui ont un pris un jour l'avion le savent), les températures descendent très très bas dans le négatif.

Isa Noel Joyeux dimanche, 12 octobre, 2014  

Roden, c'est pas faux. Et je pense qu'en effet Rudolphe doit avoir une vascularisation plus dense que ses congénères.

susannahdean7 dimanche, 12 octobre, 2014  

Passionnant, y compris les deux autres articles. Je n'avais jamais réfléchi au cycle des animaux vivant dans des latitudes aux ensoleillements extrêmes. Effectivement, quels meilleurs compagnons pour le Père Noël ?

Isa Noel Joyeux lundi, 13 octobre, 2014  

Hello Miss Dean,
C'est passionnant effectivement. Merci de ta visite.

C'est quand Noël ?

A Propos

Je suis Isa, elfe du Père Noël...
(lire la suite)

Visites

MENTIONS LEGALES :
Copyright © 2008-2011 - Tous droits réservés noel-joyeux.blogspot.com
Toute reproduction interdite.
Les textes, photos, vidéos, extraits musicaux et éléments similaires demeurent la propriété respective de leurs auteurs.
Pour toute réclamation concernant le contenu de ce blog, question ou rectification de copyright, merci de me contacter.

  © Blogger template Newspaper III by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP