Recette de spéculoos



Des spéculoos fait maison pour la St Nicolas, ça vous dit ?

Aujourd'hui, tout le monde ou presque connaît le spéculoos tant il s'est démocratisé en Europe. Il est commercialisé un peu partout par des célèbres marques de petits gâteaux et on le mange volontiers entre amis devant un bon petit café. Il aurait pu perdre un peu de son mystère et de son originalité, mais il n'en est rien. Speculaas aux Pays-Bas, spekulatius en Allemagne, speculoos pour nos amis flamands, spéculoos en France..., délicieusement parfumé à la cannelle, il reste une valeur sûre des petites gourmandises de l'Avent et plus particulièrement pour le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas.

L'origine étymologique du spéculoos est diverse mais tourne principalement autour des notions d'aspect, de représentation et de reflet. Le terme "spéculoos" fait aussi référence à la "nature particulière" du biscuit. Vous allez comprendre...

Speculoos viendrait du latin species, signifiant la faculté de voir et l'action de regarder, ou encore l'apparence (aspect extérieur d'une chose, représentation, portrait figuratif...) et par extension le simulacre et le faux-semblant.
Le speculum désigne le miroir qui permet de voir. Le speculoos pourrait donc faire référence à une image reflétée dans un miroir, l'image "imprimée" dans la pâte reflétant l'empreinte du moule dans lequel il est cuit.
Le speculator est quant à lui l'observateur, celui qui surveille les phénomènes et qui est chargé de recueillir des renseignements, il définit les éclaireurs et les personnes bienveillantes ainsi que les évêques et donc logiquement Saint Nicolas dans le cas qui nous intéresse ici.

Mais le mot species désigne également l'essence des choses telle que notre esprit la conçoit, les caractéristiques de ces choses et leur nature particulière (chose "spéciale") ou leur "espèce". Ainsi au Moyen-Âge, les apothicaires étaient des "épiciers" car ils vendaient différentes "espèces" d'aromates "spéciales".

On parle souvent de controverse quand on évoque l'étymologie des spéculoos. Mais au final, la controverse n'a pas de fondement réel. Vous l'aurez compris, le spéculoos est un biscuit très "spécial" ! Il est d'une nature épicée et représente en même temps l'apparence du célèbre et bienfaiteur Evêque Saint Nicolas. On ne pouvait probablement pas imaginer de meilleur nom pour ce petit biscuit.

Vous êtes en train de vous dire, tout ça, c'est bien gentil, mais si on en venait au fait... la recette !
Traditionnellement, le spéculoos est cuit dans un moule à empreintes et il affiche fièrement quelques jolies formes figuratives : un Saint Nicolas, un animal, une fleur, un moulin, etc...



Les principales épices utilisées sont la cannelle et la noix de muscade. Selon les recettes, on peut ajouter de la cardamome, des clous de girofle, du gingembre, du poivre blanc, de l'anis étoilé...

De nombreuses recettes préconisent d'utiliser de la cassonade (du sucre brut de canne). Mais attention... dans le nord (Belgique, est et nord de la France...), la cassonade désigne en fait la vergeoise ! La vergeoise est un sucre particulièrement parfumé provenant non pas de la canne à sucre mais de la betterave sucrière... ces mêmes betteraves à sucre dans lesquels les enfants creusent les lanternes de la St Martin! Donc, si vous souhaitez respecter la tradition et retrouver le goût absolument unique des spéculoos, je ne saurais trop vous conseiller d'utiliser de la vergeoise (on en trouve aujourd'hui dans tous les supermarchés au rayon des sucres, vendu par la célèbre marque qui commence par un B et termine par un Y). Il existe deux sortes de vergeoises : la brune et la blonde. Ce qu'il vous faut, c'est la brune.
Si par malheur vous n'en trouvez pas et que vous décidez d'utiliser de la cassonade (donc issue de la canne à sucre), sachez que vous petits biscuits seront tout à fait bons et présentables malgré tout, mais... ils auront le goût de simples gâteaux à la cannelle et non de vrais spéculoos. J'ai testé pour vous, et très sincèrement la vergeoise brune fait toute la différence !



Autre information importante, je n'ai pas de moule à spéculoos. Quand j'ai réalisé la recette qui va suivre, j'ai eu le choix entre utiliser un emporte-pièce rectangulaire (à petits beurres) mais sans empreintes, soit utiliser une empreinte à sablé, mais pour cela je devais aussi utiliser un emporte-pièce rond ! Cruel dilemme. J'ai choisi finalement de faire mes petits biscuits sans empreintes, mais avec une forme rectangulaire.

Pour une quarantaine de spéculoos, il vous faut :

175 g de beurre
175 g de vergeoise brune
1 œuf
250 g de farine
1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
1 petite cuillère à soupe de cannelle
1 pincée de noix de muscade en poudre
1 pincée de sel

Préparation :
Sortez tous les ingrédients et laissez-les à température ambiante au moins 30 minutes.
Dans un saladier ou un cul-de-poule, mélangez à la spatule la vergeoise et le beurre coupé en morceaux jusqu'à que le tout soit bien crémeux.
Ajoutez l’œuf, mélangez à nouveau.
Tout en remuant, ajoutez la farine petit à petit et le bicarbonate puis les épices.
Formez une gros boudin, filmez-le et laissez-le au réfrigérateur au moins 2 heures.
Préchauffez votre four à 160°C (thermostat 5).
Sortez la pâte et étalez-la sur votre plan de travail fariné. Elle est un peu collante, c'est normal. Découpez les biscuits à l'aide d'un emporte-pièce (environ 4 mm d'épaisseur). Si vous avez un tampon à empreinte, c'est le moment de l'utiliser (après l'avoir fariné un peu).
Disposez vos spéculoos sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Espacez un peu vos biscuits afin qu'ils ne se touchent pas.
Cuire 15 minutes environ.

Le résultat est divin, bien parfumé, superbement coloré, croquant dehors et fondant dedans. Juste parfait !

Bonne dégustation !




Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaire(s):

Karine Peters mardi, 10 novembre, 2015  

hummm j'adore les speculoos et je t'avoue n'en avoir jamais essayer moi même -
ça me tente bien :)
merci pour la recette ,
bisous

Isa Noel Joyeux mardi, 10 novembre, 2015  

Alors essaye sans aucune hésitation. Le résultat est je trouve tellement top que moi même je n'ai pas réussi à croire que c'était bien moi qui avais fait ça ! mdr

C'est quand Noël ?

A Propos

Je suis Isa, elfe du Père Noël...
(lire la suite)

Visites

MENTIONS LEGALES :
Copyright © 2008-2011 - Tous droits réservés noel-joyeux.blogspot.com
Toute reproduction interdite.
Les textes, photos, vidéos, extraits musicaux et éléments similaires demeurent la propriété respective de leurs auteurs.
Pour toute réclamation concernant le contenu de ce blog, question ou rectification de copyright, merci de me contacter.

  © Blogger template Newspaper III by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP